06/12/2016

Revue de presse: 28 Novembre

Ben Ali a-t-il parlé ? La TAP prise au piège de la propagande-Nawaat-28/12/16

L’authenticité d’un texte présentant les réactions de l’ancien dictateur Tunisien aux premières auditions publiques de l’instance Vérité et Dignité (IVD) est remise en question. Celui-ci a été publié le 23 novembre par Tunis Afrique Presse (TAP) , une agence officielle. Le communiqué a été délivré par le très controversé avocat de Ben Ali : Mounir Ben Salha.

Le Fatah tient son congrès alors que les spéculations concernant la succession d’Abbas font rages-Aljazeera-29/11/16

C’est avec deux ans de retard que le Fatah organise son 7ème congrès en ce mardi 29 novembre. Le but de celui-ci est d’établir la nouvelle stratégie du mouvement pour les cinq prochaines années. Les représentants officiels du Fatah ont affirmé que le Congrès n’aborderait pas les questions de succession de son leader actuel Mahmoud Abbas. La question est pourtant d’une importance capitale pour éviter des potentielles déstabilisations et un vide politique alors qu’Abbas a fêté ses 81 ans. Les analystes doutent que la tenue de ce congrès ne délivre les stratégies nécessaires pour unir les Palestiniens.

Un prince saoudien demande que les femmes puissent conduire en Arabie-La Libre-30/11/16

Le prince saoudien Al-Walid ben Talal, défenseur des droits des femmes en Arabie Saoudite a récemment lancé un appel pour que les femmes soient autorisées à conduire. Il affirme que cette restriction est aujourd’hui une question semblable à celle qui se posait à l’époque où les femmes n’avaient pas accès à l’éducation. En plus de déclarer cette conduite injuste, le prince souligne le coût économique de cette restriction pour son pays.

Diminution historique dans la production de l’OPEC : une bénédiction pour les pays producteurs-Arab News-1/12/16

L’OPEC a pris la résolution de réduire sa production de pétrole lors d’une réunion à Vienne ce mercredi. John Sfakianakis, directeur du département économique au « Gulf research Center » basé en Arabie saoudite, décrit cette mesure comme étant une aubaine pour les producteurs de l’OPEP. L’organisation devrait commencer à réduire sa production à partir de janvier.

Le Congrès américain vote une prolongation des sanctions contre l’Iran-Le monde-2/12/16

Le Sénat américain a voté pour une prolongation de certaines sanctions contre l’Iran. Cette décision a été adoptée à 99 voix pour, 0 contre. La prolongation des sanctions ne concerne pas celles liées à l’accord sur le nucléaire signé en 2015. Le Sénat justifie sa décision par le fait qu’ « une loi sur ces sanctions doit rester en vigueur pour permettre de les réinstaller immédiatement si l’Iran viole l’accord ».