19/12/2016

Revue de presse semaine du 12 décembre

Comment Damas a une nouvelle fois perdu Palmyre-L’Orient le Jour-12/12/2016

L’organisation terroriste État Islamique a réussi à reconquérir la ville de Palmyre seulement 9 mois après y avoir été expulsé. Cette défaite de l’armée syrienne témoigne, selon le journal l’Orient le jour, des faiblesses intrinsèques de l’armée syrienne. Celle-ci fut en effet incapable de maintenir le contrôle du territoire sans l’aide Russe et Iranienne.

L’Etat Islamique revendique l’attentat du Caire-The Guardian-13/12/2016

L’État islamique a revendiqué l’attentat-suicide qui a fait vingt-cinq morts dans une église Copte du Caire. Le ministre de l’Intérieur a déclaré que l’initiateur de cet acte de terreur appartenait à une cellule terroriste égyptienne financée par les Frères Musulmans. L’organisation a néanmoins condamné l’acte.

Le conflit au Yémen: Les Etats-Unis diminuent les ventes destinées à l’Arabie Saoudite-BBC News-14/12/2016

Washington a pris la décision de diminuer les ventes d’armes aux Saoudiens. Elle a été prise suite aux nombres de victimes civiles provoquées par les raids aériens du pays au Yémen. Cependant, Les États-Unis ont affirmé qu’ils continueraient à soutenir l’Arabie Saoudite en ce qui concerne l’intelligence et le contrôle des frontières.

Alep-Est : les premiers évacués quittent les quartiers rebelles-le Figaro-15/12/2016

Un accord autorisant l’évacuation de la ville d’Alep a été signé cette nuit vers 2h30. Environ 15.000 personnes chercheraient à quitter la partie Est de la ville. Les opérations ont commencé sous la supervision des forces gouvernementales syrienne. L’accord prévoit en échange l’évacuation des blessés bloqués dans deux villages chiites assiégés depuis 2015.

Contrôle anti-drogue pour les étrangers ayant l’intention d’épouser une femme saoudienne-Middle East Monitor-16/12/2016

Le journal Arab news a récemment rapporté qu’un contrôle antidrogue serait rendu obligatoire pour les étrangers ayant l’intention d’épouser une Saoudienne. Cette mesure a été ajoutée par le ministre de la Santé aux autres examens médicaux devant être réalisée avant le mariage. Cette mesure a été mise en place alors que le ministère de la Justice révélait que les statistiques indiquaient une hausse dans les mariages entre étrangers et nationaux.