Results for annexes

  • Annexes

    Annexes La partie Empirique : L’objectif de cette partie est multiple : Connaître la communauté chiite de Belgique par le biais d’entretiens. Soumettre un questionnaire aux différentes mosquées et centres chiites à propos des tendances chiites auxquelles les croyants se sentent appartenir mais aussi à propos de l’ouvrage étudié, à savoir le Mafatih Al-Jinan. Observations participantes aux

  • ‘Ashura : La commémoration du martyr de Hussein ibn Ali, petit fils de Muhammad, le prophète de l’islam au sein des communautés chiites à Bruxelles.

    Ben Aissa Ikram, Doctorante au sein de la Faculté Philosophie et Sciences Sociales à l’ULB

    Domaine de recherche : le chiisme et les communautés chiites à Bruxelles et en Europe.

    L’un des événements annuels les plus importants au sein des communautés chiites et ce, depuis au moins le 10 e siècle[1], se nomme en arabe ‘Ashura , plus souvent énoncé comme la commémoration du martyr de Hussein, petit fils de Muhammad et le troisième imam infaillible pour les chiites. Cet épisode donne lieu pendant dix nuits (au moins) à des commémorations et ce, dans les différents centres et mosquées chiites. Si plusieurs chapitres d’ouvrages scientifiques à ce sujet ont été développés pour des pays comme l’Iran ou le Liban, je pense notamment aux ouvrages de Sabrina Mervin[2] ou encore celui de Geneviève Gobillot[3], il s’avère que ce phénomène social n’a pas vraiment été étudié en territoire francophone et européen. Aussi, l’objectif de ce texte sera de découvrir les pratiques de l’événement de ‘Ashura au sein de plusieurs réunions chiites à Bruxelles par le biais de mes observations participantes principalement. (méthodologie en annexe)

  • Les rapports du Ministre de Belgique au Liban, Geoffroy d’Aspremont Lynden sur la question du partage de la Palestine en 1947 et leur influence sur les positions du gouvernement belge.

    Les rapports du Ministre de Belgique au Liban, Geoffroy d’Aspremont Lynden sur la question du partage de la Palestine en 1947 et leur influence sur les positions du gouvernement belge.

    Par Geoffroy d’Aspremont Lynden, son petit-fils et directeur de l’institut Européen de Recherche sur la coopération Méditerranéenne et Euro-Arabe (Institut MEDEA)

    L’année prochaine marquera le 70ème anniversaire de la création de l’état hébreu et pour les Palestiniens, de la « Nakba », La « Catastophe » qui chassa une grande partie d’entre eux de chez eux et en fit des réfugiés. La guerre sanglante menée par l’état hébreu menée en 2014 contre la Bande de Gaza contrôlée par le Hamas nous rappelle que cette question Israélo-Palestinienne fait tristement et régulièrement la une de l’actualité, qu’elle empoisonne les relations euro-arabes, empêche toute construction d’un espace euro-méditerranéen plus ouvert, plus prospère et qu’elle nourrit les discours de haine et d’exclusion.

  • Méditerrapaix. La paix pour la Méditerranée

    Méditerrapaix. La paix pour la Méditerranée. « Mediterrapaix » est un ouvrage collectif consacrée à la Méditerranée et la Paix qui présente les analyses de plusieurs personnalités éminentes et reconnues dans leur domaine. Ce livre a donné la parole à des jeunes méditerranéens de différentes origines qui se sont exprimés sur leurs craintes et leurs espoirs avec

  • Pas de paix au Proche-Orient sans arrêt de la colonisation

    Par Geoffroy d’Aspremont, Institut MEDEA Le secrétaire d’état Américain John Kerry est revenu en piste après quelques semaines discrètes. En effet, il était cette semaine au Proche-Orient pour pousser les Israéliens et les Palestiniens à poursuivre les négociations « de paix » et espérer concilier les points de vue respectifs, en attendant la proposition américaine de plan global

  • Le rôle de la société civile dans un Etat en transition : Cas de la Tunisie

    Par Meriem Ben Lamine, enseignante chercheur à l’Université de Tunis. «La révolution tunisienne est d’abord la révolution de la société civile tunisienne. C’est, par conséquent, la société civile tunisienne qui constitue le meilleur rempart pour la défense de la révolution tunisienne »[1] La vie associative a un rôle déterminant à jouer dans nos démocraties. Comme l’a dit

  • « L’État » palestinien : entre droit et réalités

    par Jean-Baptiste BEAUCHARD   Avant même la création de l’État d’Israël, l’implantation du foyer national du peuple juif en Palestine interrogeait déjà le droit international. C’est en 1922 que la Société des Nations mandate la puissance britannique pour établir le foyer national du peuple juif en Palestine, donnant une application ainsi qu’une légitimité à la

  • Charte OLP

    Charte OLP Egalement connue comme « la Chatre Nationale Palestinienne » Adoptée par le Conseil National Palestinien, le 1-17 juillet 1968: Article 1: la Palestine est le foyer du peuple arabe palestinien ; c’est une partie indivisible du foyer arabe, et le peuple palestinien est une part intégrale de la nation arabe. Article 2: la

  • Jérusalem (statut de)

    Jérusalem (statut de) 1947, selon le « Plan de partage de la Palestine » (Résolution 181 de l’Assemblée Générale des Nations Unies), Jérusalem devait être un Corpus Separatum sous contrôle international et qui n’appartiendrait à aucun des deux Etats – juif ou arabe – à créer selon le texte. C’est la raison pour laquelle s’y trouvent aujourd’hui

  • Processus de paix : Israël mène le jeu

    Les Etats-Unis ont annoncé, mardi 8 décembre 2010, renoncer à obtenir d’Israël un nouveau gel de la colonisation comme préalable à la reprise des négociations.