Le mot du président

La coopération avec ses voisins les plus directs, les pays arabes et méditerranéens, est essentielle pour l’Europe. Or, alors que l’Union Européenne se dote d’un nouveau Service d’Action Extérieure chargé de renforcer la présence européenne dans le monde, la complexité du monde arabe semble encore souvent lui échapper.

Différentes initiatives ont été mises sur pied afin de fournir un cadre pour la coopération euro-arabe dont les plus importants sont le processus de Barcelone, la Politique Européenne de Voisinage et enfin, la plus récente Union pour la Méditerranée. Aucune ne semble pourtant avoir réellement rencontré les attentes des partenaires.

Le monde arabe, de son côté, ne perçoit pas toujours le potentiel de l’Europe, ou ne sait par où l’aborder. Par facilité, les pays voisins de l’Europe choisissent alors des partenariats outre-Atlantique ou asiatiques, pourtant géographiquement moins naturels.

Dans ce contexte, le rôle de l’Institut MEDEA, actif depuis quinze ans dans les relations euro-arabes, est de faire connaître le monde arabe, ses particularités et ses opportunités. Son but est de promouvoir les synergies et le dialogue entre deux régions voisines et complémentaires.

La région du Golfe arabo-persique en particulier, offre un potentiel élevé à une Europe en crise. En effet, afin de faire face à ce qu’on appelle l’ « après-pétrole », les pays du Golfe persique se sont résolument engagés dans la diversification de leurs secteurs économiques. Ils développent des centres de recherches, des pôles de développement scientifique et des universités de haut niveau. Certains ont développé des infrastructures touristiques et immobilières spectaculaires, sans parler de grandes ambitions  culturelles et… sportives. Les pays arabes du Golfe ont érigé des  villes dynamiques, ultramodernes et attractives qui épatent leurs visiteurs !

A travers les différentes activités que sont son site web, ses conférences ou ses activités de conseil, l’Institut MEDEA s’attache à promouvoir et à faciliter les relations entre acteurs et penseurs européens et arabes. Son objectif est de renforcer le dialogue et la coopération entre des régions voisines et complémentaires  par le biais d’une meilleure connaissance mutuelle. A travers ses activités dans le cadre du réseau belge de la Fondation Anna Lindh l’institut MEDEA se tourne de plus en plus vers les associations, qu’elles soient bruxelloises, méditerranéennes ou internationales. L’institut met en oeuvre des projets avec les autres membres du réseau qui regroupe des organisations actives dans le domaine du dialogue interculturel, de la jeunesse, de l’enseignement, des relations internationales, des services publics, des droits humains, de la démocratie et de l’égalité entre hommes et femmes.

Je vous invite donc à témoigner votre confiance à notre Institut en participant à ses activités, vous associant ainsi à notre mission et à nos projets.

Roger Bertozzi
Président
Institut MEDEA