JORDANIE

Nom officiel : Royaume Hachémite de Jordanie (Al Mamlakah al Urduniyah al Hashimiyah)

Etymologie: de l’arabe Al-Ourdoun, (le fleuve Jourdain)

Capitale: Amman

Superficie: 91.860 km²

Comparaison avec un pays européen: environ la taille du Portugal

Population (2011 est.): 6 508 887

Densité (2011 est.) : 70,5 habitants/km²

Jeunes (moins de 15 ans) ( 2011 est.) : 35,3%

 

 

Taux d’accroissement (2011 est.): 2,41%

Indice de fécondité (2011 est.): 3,39

Espérance de vie (2011 est.):  80,05

Mortalité infantile (2011 est.):  16,42 %o

Population urbaine (2010): 79%

Taux d’analphabétisme (2005): hommes 4,9%, femmes 15,3 %

Groupes ethniques: Arabes 98%, Circassiens 1%, Arméniens 1%

Religions: Musulmans 94% (majorité sunnites) et Chrétiens (tous rites) 6%

Langue officielle: arabe – Autre : anglaise

IDH (Indice Développement Humain) ( PNUD 2011) : parmi les 177 pays sélectionnés la Jordanie est placé en 95ème position (index 0,698 développement moyen)

Monnaie: Dinar Jordanien (1 euro = 0,92 Euro, au 24.01.2012)

P.I.B. total (2011 est.): $ 29’230’000’000

P.I.B. par habitant (2011 est.) : 6000 $

Croissance annuelle : (2010 est.) : 3,1%

Travailleurs par secteur économique (2010 est.) : services 65,3%, industrie 30,3%, agriculture 4,4%

Taux de chômage(2011 est.): 12,3%

Taux d’inflation (2011) : 6,4%

Industrie: Exploitation de phosphate, raffinerie de pétrole, ciment, potasse, manufacture légère , tourisme.

Produits agricoles : blé, orge, citriques, tomates, melons, olives, chèvre, mouton, volaille

Exportations (2010 est.): 7 333 milliards $

Importations (2010 est.): 1297  milliards $

Principaux partenaires commerciaux: Exportations: Iraq 15,3%, États-Unis 14,7%, Inde 12,5%, Arabie Saoudite 9,6%, Liban 4,4% – Importations: Arabie Saoudite 22,4%, Chine 10,6%, États-Unis 6,2%, Italie 5,1%, Allemagne 4,2%, Égypte 4,1%

Principaux produits d’exportation: habillement, engrais, potasse, phosphates, légumes, produits pharmaceutiques

Principaux produits d’importation: pétrole brut, machines, matériel de transport, fer, céréales

Dette exterieure totale (2011) : 1746 milliards $

Année de l’indépendance : 25 mai 1946 (sous mandat britanique depuis 1920)

Membre des Nations Unies: 1955

Nature de l’Etat: Monarchie

Nature du regime: Constitutionnelle et parlementaire, pluripartisme

Chef de l’Etat (Roi): ABDULLAH II (depuis le 7 février 1999). Les Hachémites sont descendants du Prophète (comme au Maroc).

Prince Héritier: HAMZAH (demi-frère du Roi)

Chef du gouvernement : Abdullah Ensour

Ministre de l’Intérieur: Hussein El Majali

Ministre des Affaires Etrangères: Nasser Judeh

Principaux partis politiques : Front islamique d’action, Parti Baas arabe socialiste, Parti communiste jordanien, Parti démocratique populaire, Parti national constitutionnel

Principaux journaux quotidiens: en arabe: Ad-Dustour (100,000) / Ar-Rai (90,000); en anglais: Jordan Times (15,000)

Données militaires: Armée nationale par effectif (2010) : 175’500 – Dépenses militaires en % du PIB (2006) : 8,6%

Actualité récente

A partir de Janvier 2011, des milliers des Jordaniens ont organisé des manifestations à Amman et dans les autres principales villes de la Jordanie en faisant pression pour des réformes politiques et en protestant contre la corruption du gouvernement, la hausse des prix, la pauvreté endémique et un chômage élevé. En réponse, le roi Abdallah II a remplacé son Premier ministre et formé deux commissions : l’une pour proposer aux partis jordaniens des réformes spécifiques des lois électorales et politiques, l’autre pour examiner les amendements constitutionnels limités. Toutefois, beaucoup des manifestants continuent à faire protester contre l’autorité du roi et la corruption du gouvernement. En Septembre 2011, un décret royal a approuvé les amendements constitutionnels adoptés par le Parlement visant à renforcer un système judiciaire plus indépendant, la création d’un tribunal constitutionnel et la commission électorale indépendante pour superviser les prochaines élections municipales et législatives. En Octobre 2011, le roi Abdallah II a rejeté le cabinet jordanien et a remplacé le Premier ministre en réponse à l’insatisfaction généralisée du peuple en raison des critiques sur la performance du gouvernement et sur l’implication présumée dans les cas de corruption du Premier ministre. Abdullah Ensour est Premier Ministre depuis le 11 octobre 2012.

Sources: CIA World Factbook 2011, Arab Human Development Report 2009, l’Etat du Monde 2010 (La Decouverte)