LIBYE

Nom officiel: Libye

Etymologie: « Libya » est le nom donné en 1934 par les Italiens à leurs possessions d’Afrique du Nord lorsqu’ils unifièrent leurs administrations pour la Tripolitaine et la Cyrénaïque. Ce nom dérive de « Lebu », dénomination utilisée par les Egyptiens de l’Ancien Empire (2750-2200 avt J-C) aux tribus berbères qui, venant de Cyrénaïque, pénétrèrent dans le delta du Nil.

 

Capitale: Tripoli

Superficie: 1.759.540 km2

Comparaison avec un pays européen: un peu plus de trois fois la superficie de la France

Population (2012) : 6’733’620

Densité (2012): 3,8 habitants/km²

Jeunes (moins de 15 ans) (2011): 32,8%

Taux de croissance démographique annuel (2011): 2,064 %

Indice de fécondité (2011):  2,96%

Espérance de vie (2011): 77,65 – Hommes: 75,34; Femmes: 80,08

Mortalité infantile (2011):  20,09 %o

Population urbaine (2010) : 78 %

Taux d’analphabétisme (2003): hommes 7,6% ; femmes 28%

Religions: 97 % Musulmans sunnites, autres: 3%

Groupes ethniques: 97 % Berbères et Arabes

Langue officielle : arabe – Autres : anglaise, italienne, dialectes berbères (awjilah, ghadamis, nafusi, suknah, tamasheq)

IDH (Indice de Développement Humain, 2010): 0,760 (niveau d’IDH moyen).La Libye est classée en 64 ème position sur un total de 177 pays.

Monnaie: 1,62 dinar lybien = 1 €uro au 11.01.12

PIB total(2011) : $ 36’870’000’000

PIB par habitant (2010): 14 000 $

Croissance annuelle: (2010): 4,2%

Taux de chômage (2004): 30%

Taux d’inflation (2011) : 6,1%

Répartition des travailleurs par secteur économique (2004): agriculture 17 %; industrie 23 %; services 59 %

Exportations (2010): 418 milliards de $

Importations (2005): 2473 milliards de $

Principaux partenaires commerciaux (2011): Exportations: Italie 21,5%, Allemagne 13,5%, France 13,4%, Chine 10,1%, Espagne 4,9%, Tunisie 4,6%, Inde 4,3% – Importations: Égypte 15,5%, Tunisie 11,9%, Turquie 8,1%, Chine 7,8%, Italie 7,5%, Syrie 4,6%, France 4,4%, Allemagne 4,3%

Principaux produits agricoles: blé, orge, olives, dattes, agrumes, arachides, graines de soja

Principaux produits d’exportation: pétrole brut, produits pétroliers raffinés, gaz naturel, produits chimiques

Principaux produits d’importation: machines, produits semi-finis, nourriture, matériel de transport, produits de consommation

Dette extérieure totale (2010): 6396 milliards de $

Date de l’indépendance: 24 décembre 1951

Année d’admission aux Nations-Unies: 1955

Membre notamment de: Union du Maghreb Arabe (UMA)

Nature de l’Etat: unitaire, officiellement «Etat des masses» depuis mars 1977

Nature du régime: En transition

Forme de gouvernement : sous un gouvernement de transition

Chef de l’État : Mustafa Abd al-Jalil

Chef du gouvernement : Abd al-Rahim al-Keeb

Principaux partis politiques : Alliance des forces nationales, Parti centriste nationale, Parti de la justice et de la construction, Parti du front national, Union pour la patrie

Données militaires: Armée nationale par effectif (2010) : 116’000 – Dépenses militaires en % du PIB (2005) : 3,9%

Différends territoriaux: Par le passé, le Libye a revendiqué près de 19.400 km2 du territoire nigérien et une partie de l’Algérie du Sud-Est. Ces deux différends sont actuellement en suspens.

Quelques particularités:

Le pétrole libyen est non seulement très proche du marché européen mais il est également d’excellente qualité et son extraction est peu onéreuse (1 $ le barril dans certaines zones).

Suite aux accusations des gouvernements américain et britannique au sujet d’une possible implication de la Libye dans la destruction d’un Boeing de la PanAm au-dessus du village écossais de Lockerbie en 1988, un embargo international fut imposé à ce pays par le Conseil de Sécurité des Nations Uniesà partir du 15 avril 1992 dans le but d’obtenir l’extradition de deux suspects libyens (Rés. 731 du Conseil de Sécurité, 21 janvier 1992). Cet embargo a été suspendu le 5 avril 1999.

Suite à la suspension de l’embargo et au rétablissement des relations diplomatiques avec la Grande-Bretagne, la Libye avait envisagé d’intégrer le processus de partenariat Euro-Méditerranéen lancé à Barcelone en 1995. A l’heure actuelle elle n’en fait pas parite. Plus récemment, le Président lybien a rejeté avec verve le projet d’Union pour la Mediterrannée lancé par Nicolas Sarkozy le 13 juillet 2008.

Actualité récente

Les troubles du « Printemps Arabe », commencées dans les Pays du Moyen Orient et du Maghreb à la fin de décembre 2010, se sont propagées dans les villes libyennes au début de 2011. En mars 2011, un Conseil national de transition (C.N.T.) a été formé à Benghazi avec l’objectif déclaré de renverser le régime de Kadhafi et de guider le Pays vers la démocratie. En réponse à la sévère répression militaire sur les manifestants, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté la Résolution 1973, qui exigeait un cessez-le-feu immédiat et a autorisé la communauté internationale à établir une zone d’exclusion aérienne sur la Libye. Après quelques mois de lutte, les forces anti-Kadhafi en août 2011 ont conquis la capitale libyenne, Tripoli. À septembre, l’Assemblée Générale a voté pour la reconnaissance du C.N.T. comme légitime organe principal par intérim de la Libye. Le 23 octobre le C.N.T. a déclaré officiellement que le Pays, après la défaite de la dernière restante forteresse pro-Kadhafi et la mort de Kadhafi, a délivré les plans pour la transition vers les élections, la formation d’une constitution et un nouveau gouvernement

 

Sources (données): CIA World Factbook 2011, Arab Human Development Report 2009 (PNUD), l’Etat du Monde (2010)