Vue de l'orbite géostationnaire d' ARABSAT-2B à une altitude de 35,800 km (NSSDC/NASA document)

ARABSAT

Système régional de satellites de télécommunications de la Ligue des Etats Arabes.

Dans sa phase 1, il se compose de trois satellites lancés par le vecteur européen Ariane: Arabsat 1-A, mis en orbite en février 1985, Arabsat 1-B, lancé en juin 1985, et Arabsat 1-C, placé en février 1992 pour prendre le relai de 1-A dont la mission se terminait. Ces satellites ont été construits par la firme française Aérospatiale.

La seconde génération de satellites arabes a débuté le 9 juillet 1996 avec la mise sur orbite d’Arabsat 2-A et d’Arabsat 2-B le 13 novembre 1996. Cette seconde phase accroit les possibilités déjà offertes par le système avec notamment 34 canaux (Arabsat 1 en proposait 7), davantage de capacité de transmission des appels téléphoniques (Arabsat 1 offrait 16.000 lignes) et de connexion du réseau arabe sur le réseau international ainsi qu’une innovation majeure: la technologie numérique.

Arabsat 2 couvre une large zone géographique allant du sud de l’Europe jusqu’au sous-continent indien. Arabsat compte parmi ses clients la Middle East Broadcasting Corporation (MBC) et la station américaine Cable News Network (CNN) ainsi que la plupart des chaînes de télévision arabes diffusant par satellite.

Arabsat 2-A et 2-B sont censés être opérationnels jusqu’en 2012.

Le lancement d’une troisième génération de satellites Arabsat a eu lieu le 26 février 1999 avec la mise sur orbite d’Arabsat 3-A. Cette nouvelle génération de satellites ne remplacera pas Arabsat 2. Mais leur position orbitale proche de ceux d’Arabsat 2 permettra d’accroître le nombre de chaînes que les téléspectateurs pourront capter avec la même antenne de réception.

Tous ces satellites ont été fabriqués par la firme française Aérospatiale et mise sur orbite par la fusée européenne Ariane.

Le système est administré par l’Organisation Arabe des Communications par Satellite (également connue sous l’abbréviation anglaise ASCO de Arab Satellite Communications Organization), créée en 1975 et liée à la Ligue des Etats Arabes. Cette agence, à vocation commerciale, est l’une des rares institutions collectives arabes réussies. Tous les pays arabes participent à son capital avec à leur tête l’Arabie saoudite (36% des parts), suivie par le Koweit (14%), la Lybie (11%) et le Qatar (9%).

Le système Arabsat a deux stations principales de liaisons montantes, l’une au siège de l’Arabsat à Riyadh, et l’autre à Tunis, siège de l’Union Arabe de Radiodiffusion, principalement chargée de la programmation télévisuelle et qui a mis en service en 1975 le système Arabvision pour promouvoir les échanges de programmes entre chaînes arabes de télévision.