Jeux Pan-arabes

La première édition de Jeux Pan-Arabes a eu lieu en 1953. Depuis lors, ils se sont déroulés neuf fois: Alexandrie (1953), Beyrouth (1957), Casablanca (1961), Le Caire (1965), Damas (1976), Rabat (1985), Damas (1992), Beyrouth (1997) et Amman en 1999 (du 15 au 31 août).

Lors de Jeux de 1999, les athlètes ont concouru pour 29 des 62 disciplines olympiques. Ces Jeux ont par ailleurs connu la plus grande participation depuis leur création avec plus de 4.500 athlètes venant de 21 pays arabes. Seul le Koweït n’y a pas pris part, protestant ainsi contre la participation de l’Irak, la première depuis 1990. Afin de s’assurer la participation d’un maximum de délégations, la Jordanie a couvert les frais des délégations de Djibouti, des Comores et de Somalie (comptant chacune dix membres).

L’Egypte a remporté le plus grand nombre de médailles et de médailles d’or lors de ces 9ème Jeux Pan-Arabes avec un total de 263 médailles dont 105 d’or. Vient ensuite la Tunisie avec 137 médailles dont 40 d’or.

Les jeux précédents (à Beyrouth en 1997) ont également vu l’écrasante victoire de l’Egypte au palmarès des médailles (194 médailles dont 97 d’or, 57 d’argent et 40 de bronze), suivie par l’Algérie (131 médailles dont 43 d’or, 44 d’argent et 4 de bronze).

La cérémonie de clôture des Jeux a connu moins de fastes que l’ouverture, ceci en signe de respect pour le président de la Fédération Sportive Arabe, le Prince Faiçal Ben Fahd (le fils du roi Fahd d’Arabie Saoudite) dont la mort est survenue durant ces Jeux.

L’Algérie accueillera les 10ème Jeux Pan-Arabes en 2003 et la Libye est candidate pour l’organisation de la 11ème édition prévue pour 2007. A l’avenir, les Jeux Pan-Arabes devraient avoir lieu tous les quatre ans.