Ariel

La seconde, par la taille, des colonies de peuplement installées par les Israéliens dans les Territoires Palestiniens.

Elle compte actuellement plus de 16.000 habitants et le gouvernement israélien lui a conféré, comme à celle de Maale Adumim, le statut de « ville israélienne ».

Installée au nord de Jérusalem , à égale distance de cette ville et de Tel Aviv, Ariel a été créée en 1978. Elle s’est fortement développée au début des années 90 avec l’afflux d’ immigrants en provenance de l’ex-URSS. Ceux-ci constituent 40% de sa population. Le caractère irréversible de cette colonie de peuplement a pour conséquence que la plupart des plans de paix entre Israël et les Palestiniens (y compris l’accord avorté de Taba de janvier 2001) prévoient l’annexion d’Ariel et de ses colonies périphériques au territoire de l’Etat d’Israël.

Une école supérieure importante y est installée, le « Collège de Judée-Samarie » qui compte 5500 étudiants.