Cisjordanie

  • Population (2007) : 2 460 000
  • Superficie : 5 879 km²
  • Densité (2005) : 419,9 habitants/km²
  • Taux d’accroissement (2006) : 3,1 %
  • Indice de fécondité (2006): 4,28
  • Espérance de vie (2006) : 73,3
  • Mortalité infantile (2007): 19,2 %o
  • Population urbaine : ?
  • Taux de chômage (Rapport de la Banque Mondiale 2007) : 23%
  • Taux d’analphabétisme (2007): hommes 3,7 % – femmes 12,6 %
  • Langues: arabe (officielle), anglais
  • Monnaie: Nouveau Schekel Israeliens : 1 € = 5,4 NIS (Juillet 2008)
  • PIB total (2003) : 1800 millions $
  • PIB par habitant (2003) : 1100$

La Cisjordanie est initialement un territoire transjordanien. Comme l’indique son nom, elle est la région en deçà du Jourdain. Le discours israélien parle plutôt de Judée-Samarie en référence à l’aspect biblique du territoire.

La Cisjordanie est passée sous contrôle israélien après la guerre des six jours en 1967. Cette occupation revêt depuis un caractère illégale en vertu de la convention de Genève. Très vite,Israël a entrepris une politique de colonisation sur le territoire cisjordanien. Elle y implante des réseaux routiers desservant les colonies et interdits aux Palestiniens. En effet, la circulation en Cisjordanie est entravée par de nombreux obstacles physiques (chek points, barrages routiers, portails) et les restrictions administratives empêchent les Palestiniens de pénétrer dans d’importantes parties de la Cisjordanie. Selon un rapport de la Banque Mondiale parut en 2007, les Palestiniens sont empêchés d’accéder à 41 segments de routes. La barrière de séparation construite entre les territoires palestiniens et isréliens a aggravé les problèmes économiques des palestiniens et a entravé l’accés au soin et à l’éducation. On observe une hausse singulière du taux d’analphabétisme et de la mortalité infantile, ainsi qu’ une perte importante de pouvoir d’achat dans la population palestinienne. Le rapport de la Banque Mondiale prévoit une croissance zéro pour l’année 2008 en Cisjordanie.

En outre les ressources en eau de Cisjordanie reviennent à Israël tandis que les Palestiniens n’ont pas le droit de forer de nouveaux puits.
La population totale de 2 460 000 habitants est majoritairement composée d’arabes palestiniens. On compte 470 000 israéliens, soit 25% de la population qui occupent 40% du territoire. A l’heure actuelle on dénombre 19 camps et 745 776 réfugiés en Cisjordanie (selon les chiffres de l’UNRWA).

Ramallah est la principale ville de Cisjordanie, elle compte 220 000 habitants, et accueille la Mouqata’a, quartier général de l’Autorité palestinienne. Sur le territoire cisjordanien on trouve aussi Jericho, Bethlehem et Hébron.