TUNISIE

Nom officiel: République tunisienne

Etymologie: (Tunis et Tunisie) du nom de l’antique Tynès de l’époque punique

Capitale: Tunis

Divisions administratives: 24 gouvernorats

Superficie: 163.610 km2

Comparaison avec la superficie d’un pays européen: environ cinq fois la taille de la Belgique

Population (2012): 10’732’900

Densité (2012): 65,6 habitants/km2

Jeunes (moins de 15 ans) (2011): 23,2%

Taux de croissance démographique annuel (2011): 0,978%

Indice de fécondité (2011): 2,077

Espérance de vie (2011): 75

Mortalité infantile (2011): 16,9‰

Population urbaine (2010): 67%

Taux d’analphabétisme (2005): hommes 16,6 % ; femmes 34,7%

Religions: 98% Musulmans, 1% Chrétiens, 1% Juifs et autres

Groupes ethniques: arabes 98%, européens 1%, juifs et autres 1%

Langues: arabe (off.), français

IDH (Indice de Développement Humain, 2011): 0,698 (niveau d’IDH moyen).La Tunisie est classée en 81ème position sur un total de 169 pays.

Monnaie: dinar tunisien (1 Euro = 1,93 Dinars au 10.01.12)

PIB total (2011): $ 46’360’000’000

PIB par habitant (2011): 9 600 $

Croissance annuelle:  ( 2010): 3,7 %

Taux de chômage (2011): 18%

Taux d’inflation (2011) : 3,7%

Répartition des travailleurs par secteur économique (2009): agriculture 18,3% ; industrie 31,9% ; services 54,8%

Exportations (2010): 1643 milliards de $

Importations (2010): 2101 milliards de $

Principaux partenaires commerciaux (2009): Exportations: France 29,4%, Italie 19,2%, Allemagne 10,3%, Libye 6,6% – Importations: France 21%, Italie 17,5%, Allemagne 8,8%, Espagne 4,9%, Chine 4,7%, Russie 4,5%

Principaux produits agricoles: olives, huile d’olives, produits laitiers, tomates, agrumes, dattes, amandes

Principaux produits d’exportation: habillement, produits semi-finis et les textiles, produits agricoles, biens mécaniques, phosphates et produits chimiques, hydrocarbures, équipement électrique

Principaux produits d’importation: textiles, machines et matériel, hydrocarbures, produits chimiques, denrées alimentaires

Dette extérieure totale (2011): 2309 milliards de $

Date de l’indépendance: 20 mars 1956

Année d’admission aux Nations-Unies: 1956

Membre notamment de: Ligue des Etats Arabes, Union du Maghreb Arabe (UMA), Organisation de la Conférence Islamique (OCI), Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

Signataire notamment de: Traité de Non-Prolifération (TNP)

Nature de l’Etat: République unitaire

Nature du régime: république

Chef de l’Etat:  Moncef ben Mohamed Bedoui-Marzouki

Premier ministre: Ali Larayedh

Ministre de la Défense: Rachid Sabbagh

Ministre des Affaires étrangères: Othman Jerandi

Ministre de l’Intérieur : Lofti Ben Jeddou

Principaux partis politiques : Congrès pour la République, Ennahda, Ettajdid, Forum démocratique pour le travail et les libertés, L’initiative, Parti des travailleurs tunisiens, Parti républicain, Parti socialiste de gauche, Pétition populaire pour la liberté, la justice et le développement, Union patriotique libre

Données militaires: Armée nationale par effectif (2010) : 47’800 – Dépenses militaires en % du PIB (2006) : 1,4%

Actualité récente

Les manifestations commencées à Tunis en décembre 2010, qui contestaient le chômage élevé, la corruption, la pauvreté généralisée et les prix élevés des denrées alimentaires, ont dégénérées en janvier 2011 culminant dans des insurrections, qui ont conduit à des centaines de morts. Le 14 janvier 2011 le Président tunisien Ben Ali, le même jour qu’il a écarté le gouvernement, a fui le Pays et, de la fin de janvier 2011, un « gouvernement d’unité nationale » a été formé. Les élections pour la nouvelle Assemblée Constituante ont eu lieu à la fin d’octobre 2011 et à décembre, gagné par le militant des droits humains, Moncef Marzouki, nommé comme Président par intérim. L’Assemblée Constituante a commencé à rédiger une nouvelle constitution en février 2012 et visait à la faire ratifier à la fin de l’année. En mars 2013, Ali Laradeyh remplace Ahmed Jebali et forme un gouvernement avec la majorité sortante, ainsi que des indépendants qui prennent les postes des ministères régaliens pour calmer la colère des critiques des islamistes d’Ennahda. Il promettait de se retirer avant les élections qui devraient se tenir, après maints reports, fin 2013.

Sources (données): CIA World Factbook 2011, Arab Human Development Report 2009 (PNUD), l’Etat du Monde 2010 (La Découverte)