AL-SAOUD (famille)

Saoud I donne son nom à la dynastie des al-Saoud au XVIIIème siècle. Son fils, Mohammed ben Saoud, est le premier Emir du Nejd, région centrale de l’actuelle Arabie Saoudite.

Abdul Aziz II Ibn Saoud (1880-1953) fonde le Royaume d’Arabie saoudite en 1932 après avoir conquis le Hedjaz et la majorité des régions de la péninsule (Hassa, Roub al-Khali, Assir, Djebel Chammar et Grand Néfoud). Il eut officiellement 16 épouses et 37 fils dont 4 ont déjà régné.

Principaux fils du roi Abdul-Aziz Ibn Saoud

Epouses du roi Abdul-Aziz,

mères de ceux-ci

Saoud IV (1901-mort en exil à Athènes en 1969). Son règne débute le 12 novembre 1953. Le 22 mars 1958, il confie les pleins pouvoirs au prince héritier – son demi-frère -, l’Emir Fayçal puis abdique au profit de celui-ci le 2 novembre 1964.

Wadha bint Hazzam al-Khaled (de la tribu des beni Khaled)

Fayçal II (1904-assassiné en 1975 par un de ses neveux, l’Emir Fayçal ben Mousaed al-Saoud).

Tarfah bint Abdullah al-Shaykh Abdul-Wahab

Khaled II (1912-1982). Proclamé roi le jour même de l’assassinat de son demi-frère, le 25 mars 1975.

Jawharah bint Musa’d Bin-Jaluwi

Fahd I (1921-?). Il devient roi le 13 juin 1982, jour du décés de son demi-frère Khaled.

Hussah bint Ahmed al-Sudairi (réputée avoir été la favorite du roi Abdul-Aziz Ibn Saoud)

Sultan (1924-?). Considéré par certains comme prétendant au trône, frère de Fahd.

Hussah bint Ahmed al-Sudairi

Abdallah (1923-?). Prince héritier, demi-frère de Fahd.

Fahda bint Asi al-Shuraym

La succession en Arabie Saoudite se fait par cooptation au sein de la famille royale. Jusqu’à présent, depuis la création du royaume, ce choix s’est toujours fait parmi les fils du roi Abdul-Aziz Ibn Saoud. D’après la loi fondamentale de gouvernement édictée en 1992 par le roi Fahd, la succession au trône d’Arabie Saoudite ne doit plus nécessairement se limiter aux fils du roi Abdul-Aziz Ibn Saoud, mais pourrait passer aux fils de ses fils. En pratique, une question importante sera celle du changement de génération.

Sources:

« Généalogie de la famille émirale puis royale des Al-Seoud depuis 1446 et composition actuelle de cette famille », Jean Mariaud de Serres, 1984.

« Saudi Arabia 1996-98 », Business Monitor International, London, 1996.