HERZOG, Chaïm

Homme politique israélien né en Irlande en 1915, fils du Grand Rabbin d’Irlande (de 1921 à 1936, plus tard Grand Rabbin de Palestine de 1936 à 1948). Etudes de droit en Palestine puis à Londres et Cambridge.

Membre de la Hagannah à partir de 1936, il sert dans l’armée britannique en Europe durant la seconde Guerre Mondiale et devient chef des renseignements militaires britanniques en Allemagne du nord à la fin des hostilités. De 1948 à 1950, puis de 1959 à 1962, il dirige les renseignements militaires israéliens, et occupe entre-temps divers postes de commandement militaire.

Retourné à la vie civile en 1962, il devient commentateur des émissions militaires de la radio israélienne en 1967, puis gouverneur militaire de la Cisjordanie et Jérusalem. Représentant d’Israël aux Nations Unies de 1975 à 1978, il devient ensuite membre du Bureau du Parti Travailliste. Membre de la Knesset à partir de 1981 jusqu’en 1983 lorsqu’il est élu Président de l’Etat d’Israël.

A partir de 1986, lorsqu’il a gracié 11 officiers des services secrets condamnés pour avoir participé à l’assassinat d’un prévenu palestinien (l’affaire Shabak), son usage partial répété du droit de grâce présidentiel a soulevé beaucoup de controverses.

Chaïm Herzog est mort le 17 avril 1997.