HRAOUI, Elias

Homme politique libanais né près de Zahlé en 1930 dans une famille chrétienne maronite de propriétaires terriens. Diplômé d’administration des affaires, il est élu pour la première fois au Parlement en 1972. De 1980 à 1982, il est ministre des Travaux Publics. Après l’assassinat du Président René Mouhawad en novembre 1989, les parlementaires libanais réunis à Taëf l’élisent comme 10ème Président du Liban, tandis que Michel Aoun se proclame lui-même Président à Beyrouth-Est.

Elias Hraoui est le premier Président libanais qui soit originaire d’une zone périphérique du pays et non pas de la montagne maronite.

C’est sous sa présidence qu’ont été mis en oeuvre les accords de Taëf. Il a signé le 22 mai 1991 un accord de « fraternité, coordination et coopération » avec la Syrie qui garantit que le territoire libanais ne sera pas utilisé contre l’intérêt de la Syrie voisine.

En octobre 1998, le Parlement libanais lui a choisi comme successeur, à l’unanimité des députés présents, le Général Lahoud. Le mandat d’Elias Hraoui expirait le 23 novembre 1998.