Litani (rivière)

Fleuve du Liban, prenant sa source dans la vallée de la Bekaa et d’un débit annuel moyen de 700 millions de m3.

Grâce au barrage de Karoun, établi à 810 m d’altitude, une partie de ses eaux sont utilisées par le Liban pour l’irrigation et la production d’électricité.

Le premier plan d’établissement d’un Etat Juif au Moyen-Orient, soumis en février 1919 à la Conférence de Paix de Paris par l’Organisation Sioniste Mondiale prévoyait d’intégrer le tiers inférieur du cours du Litani dans cet Etat. Depuis l’opération portant le nom de code « Litani » menée en 1978, Israël s’est de fait installé sur la rive gauche du fleuve, dans la « zone de sécurité » qu’il y occupe. De nombreuses observations, dont celles de la Finul, tendaient à prouver qu’Israël détournerait à son profit une partie de ses eaux depuis 1982. Quoi qu’il en soit, des plans existent visant à dévier le Litani dans son cours inférieur pour qu’il rejoigne la vallée du Jourdain. Mais le retrait de l’armée israélienne en mai 2000 conclu par le travailliste Ehoud Barak a abouti à l’abandon de ces projets officieux, renforçant du coup la pression sur le Golan syrien (annexé en 1981), principal réservoir d’eau pour Israël.