ONU AG Résolution 194 (Droit de retour- Palestine)

Adoptée le 11 décembre 1948:

Droit de retour ou des compensations pour les palestiniens.

Cette résolution est importante à un double titre.

Tout d’abord parce qu’elle prévoit pour les réfugiés palestiniens le droit au retour ou à des compensations. Ensuite parce que sa mise en oeuvre avait été acceptée par Israël comme condition de son admission aux Nations Unies (voir Résolution 273). Le fait qu’Israël ne l’ait finalement pas appliquée a été l’argument des pays arabes qui ont a plusieurs reprises, sur cette base, demandé l’exclusion d’Israël.

(extraits)

« L’Assemblée Générale,

(…) Décide qu’il y a lieu de permettre aux réfugiés qui le désirent, de rentrer dans leurs foyers le plus tôt possible et de vivre en paix avec leurs voisins, et que des indemnités doivent être payées à titre de compensation pour les biens de ceux qui décident de ne pas rentrer dans leurs foyers et pour tout bien perdu ou endommagé lorsque, en vertu des principes du droit international ou en équité, cette perte ou ce dommage doit être réparé par les Gouvernements ou autorités responsables;

(…) »

Adoptée par 35 votes favorables, 15 défavorables et 8 abstentions. Tous les pays de l’UE membres des Nations Unies en 1948(*) ont voté en faveur.

__________

(*) Belgique, Danemark, France, Grèce, Luxembourg, Pays-Bas, Suède et le Royaume-Uni.

Voir également:

Résolution 181 (plan de partage de la Palestine).